aqsa israeli armyDepuis plusieurs semaines, des incidents ont lieu à Jérusalem sur le site de la mosquée Al Aqsa : Les autorités israéliennes ouvrent la mosquée à des groupes de juifs extrémistes et, en même temps en interdisent l’accès aux Musulmans palestiniens. La population Palestinienne a protesté à de nombreuse re-prise et s’est affrontée aux forces de police israéliennes venue bloquer l’accès de la mosquée ou protéger les extrémistes qui la visitent. 

La responsabilité de tels actes – des violation flagrantes des droits de l’homme (au même titre que les attaques contre les personnes, qui ont fait de nombreuses victimes ces derniers mois et ont entre autre vu un bébé de 18 mois brûlé vif dans le village de Douma. Ses parent, grièvement brûlés eux aussi, sont décédés par la suite) incombent au gouvernement d’extrême droite israélien présidé par Netanyahu.

Ce gouvernement a été élu sur la base d’un programme qui prévoit de restreindre les droits des palesti-niens par tous les moyens possibles. La restriction des droits des Palestiniens a visiter la mosquée Al Aqsa et à y prier fait partie de ce programme. De la sorte, Israël démontre qu’elle détient le pouvoir, que la population palestinienne, en majorité musulmane, est sous sa domination et qu’Israël est libre d’imposer à sa guise toute sorte de limitations aux palestiniens.

La mosquée Al Aqsa se trouve à l’endroit où, selon la tradition biblique, se trouvait le temple de Salomon détruit par Babylone en 584 A.-C. Un deuxième temple y aurait été construit puis détruit par les Romains. Les extrémistes juifs rêvent de détruire la mosquée Al Aqsa pour reconstruire un « troisième » temple sur l’emplacement.

Les tentatives du gouvernement Netanyahu de clore de plus en plus souvent l’accès de la mosquée aux palestiniens pour le réserver à des visiteurs juifs font partie des nombreuses mesures contraire aux Droits de l’Homme prises quotidiennement par le gouvernement Netanyahu pour humilier les Palestiniens et restreindre leur droits.

L’ASP condamne ces mesures et soutient sans réserve le droit de la population palestinienne de visiter la mosquée Al Aqsa et d’y prier sans restrictions.

Nicht verpassen:

IT MUST BE HEAVEN

>> Trailer <<

PAFF 2020

aktuell in:
Basel, Bern, Biel, Burgdorf, Frick, Heerbrugg, Ilanz, Langenthal, St.Gallen, Winterthur, Zürich

Newsletter Abo

captcha 

Petitionen

Die Petition


Gaza Kriegsverbrechen gehören vor Gericht !


wurde am 18. Juni 2019 mit 4'400 Unterschriften eingereicht.


Medienmtteilung

Radio SRF Rendevous

Pétition

 

Libérez les enfants palestiniens incarcérés dans les prisons israéliennes

 

> Communiqué de presse

Partner-Angebote

Gideon Levy 23.1.2020